Leur secret #1

15:44:00 By Women for Women 2 Comments


Hello, aujourd'hui je laisse la place à une anonyme qui vient nous raconter son histoire d'amour digne d'un scénario de film. L'histoire est en plusieurs parties, alors restez dans le coin !


----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Salut à tous! Aujourd’hui je vous écris de façon anonyme, et ça me fait tout drôle. Parce que oui, dans la vie je suis moi aussi blogueuse, mais l’histoire que je vais vous raconter aujourd’hui est la mienne et… je me livre beaucoup dedans, alors je préfère garder l’anonymat, désolée les amis.


J’ai été contactée par Mona il y a quelques semaines pour apporter ma petite participation à sa rubrique, et je me suis dit ben tiens, pourquoi pas? C’est vrai que l’histoire que je vais raconter est assez digne d’un film je trouve, alors je me suis dit que ça pouvait peut-être apporter quelque chose d’intéressant à sa rubrique. Alors voilà, je me lance…J’ai choisi d’écrire cette histoire sous forme de lettre, une lettre qui lui serait adressée, à Lui...




--


​4 ans et demi. Cela fait 4 ans et demi, tu réalises? Moi non… Quand j’y pense, ça me donne le tournis en fait. C’est totalement incroyable tout ce temps qui a passé depuis… depuis cet été là, en 2011, où nous nous sommes embrassés. Même si on se connaissait déjà d’avant, toi et moi, puisque tu connais bien mes frères et sœurs, je ne sais pas pourquoi cet été là plutôt qu’un autre, j’ai eu comme un coup de foudre pour toi? ​Je ne sais vraiment pas. ​Tu n'avais pas ​tellement ​changé pourtant. Peut-être que c'est parce que​ moi,​ j'avais mûri. Tu as 4 ans de plus que moi après tout, avant l’écart se sentait bien trop... Je me souviens, j'étais en couple à cette époque, ça faisait déjà plus d'un an. Cette relation là m'avait peut-être fait grandir aussi d'une certaine façon... Toujours est-il que nous avons vécu quelque chose de très fort, très intense ​cet été, mais surtout​ de​ très très court! ​Tu te rends comptes? Il aura suffi d'u​n seul baiser, au coin du feu sur la plage, le dernier soir, après avoir passé seulement 4 jours à se voir​, pour que tout mon cœur chavire​. ​Je me souviens exactement de la scène. Toi et moi, trempés d'avoir pris ce bain de minuit avec les autres sous les étoiles de ce soir d’août, moi ravie et totalement émerveillée d'avoir pu observer du plancton dans la mer, tous les deux un peu éméchés par les bières que nous avions bues depuis le début de la soirée. On s’est retrouvés tous les deux un peu à l'écart, sans vraiment savoir pourquoi. Tu t'es approché de moi, et m'as murmuré quelque chose qui ressemblait à peu près à ça: "J'ai envie de faire quelque chose depuis plusieurs jours, s'il te plaît ferme les yeux". Moi, pas dupe, j'avais très bien compris, alors, l’alcool aidant, j’ai oublié un instant mon copain, j'ai souri et je n'ai pas fermé les yeux. C'est là que tu m'as embrassée... ​Puis nous sommes repartis auprès du feu, avec les autres, et avons fait comme si de rien n’était, c’était notre secret… Et puis tu es reparti le lendemain, nous ne nous sommes même pas revus...​​

​​
J’ai quitté la personne avec qui j’étais quelques semaines plus tard. Je me suis rendue compte grâce à toi qu’il ne me correspondait plus, que ça ne pouvait plus durer. Si tu savais à quel point j'ai pensé à toi l'année qui a suivi... Tu occupais toutes mes pensées, jour et nuit, et un simple message de toi me faisait perdre tous mes moyens, me donnait les mains moites, j'avais chaud, j'avais froid, le cœur qui s'emballe et la tête qui tourne... Quelque chose d'insensé! J'ai imaginé mille fois partir te retrouver, partir à l'improviste chez toi, à si loin de moi, à 800km… En voiture, en car, en train, en avion... j'ai même regardé les prix sur internet tu sais​! ...Et puis je n'ai rien fait.


Nous avons failli nous revoir cette année, tu le sais aussi bien que moi, tu étais invité au mariage de ma mère quelques mois après, avec ta sœur. Mais le hasard a fait que tu n'as pas ou venir à cause de ton travail. J'étais tellement déçue, j’ai pensé à toi toute la soirée, je me suis imaginé mille scénarios avec toi​. Toi aussi tu m’as dit récemment que tu avais été énormément déçu. Mais à cette époque là, tu sais, moi j’étais à mille lieues de penser que tu puisse ressentir la même chose. Tu étais pour moi le rêve inespéré, l’homme inaccessible, et en fait, avouons le, un fantasme. ​​A​ujourd’hui avec le recul, ​je pense vraiment ​que si tu étais venu ce soir là, on aurait commencé une belle histoire tous les deux...​ Mais la vie en a décidé autrement​, et tu n'es pas venu.

L'été qui a suivi, en 2012, j'ai rencontré celui qui a partagé ma vie durant plus de trois ans. On s'est rencontrés lui et moi au même endroit que nous deux, en vacances. Le hasard a fait que cet été là, tu n'étais pas là-bas en même temps que moi, et on ne s'est pas vus. Peut-être est-ce que cela aurait été totalement différent si tu avais été là cet été là... mais finalement, le rencontrer m'a fait penser à autre chose, t'oublier même​ un peu​? C'est comme si tout ​ces sentiments s'étai​en​t ​progressivement ​endormi​s​ en moi, bien qu’ils n'avai​en​t pas vraiment disparu. L’année qui a suivi, j'ai vécu ma vie sans vraiment penser à toi, ou​ alors​ assez rarement, mais ​en ne ​ressentant plus les mêmes sensations. Comme si tout ça avait été enfermé à clef dans un petit coffre dans mon cœur​,​ et que j'avais rangé la clef.

Et puis ​​est venu ​août 2013, je suis revenue là-bas, sur le lieu de notre rencontre, en vacances, et cette fois ci je t'ai revu. Et le coffre si bien rangé dans mon coeur a littéralement explosé. Tout a resurgi, et tout a recommencé:​ le cœur qui s'emballe simplement à l'entente de ton nom, avant même de te voir, cette envie irrépressible d’être auprès de toi, avec toi, de te toucher... Quand j’ai vu le regard que tu portais sur moi cette année là, deux ans après notre baiser.​​.. Je n'y croyais vraiment pas, il était impensable pour moi que tout ce que je ressente sois réciproque. Ça n’avait aucun sens, pourquoi moi je t’aurais plu autant? Je me suis​ questionnée​, je ne voulais pas y croire, alors je n'ai​​ rien fait et me suis tue, en essayant de comprendre pourquoi tous ces sentiments que je croyais oubliés étaient à nouveau si présents, si forts…

Et puis le même schéma s'​e​st reproduit, nous avons​ organisé un feu sur la plage, comme deux années auparavant​. J’ai été replongée dans tous ces souvenirs et je ​me suis visualisé le scénario dans ma tête comme si c'était la veille... Mais cette fois là​ je ne pouvais ​pas m'abandonner à tes bras, je ne pouvais pas​ me résoudre à faire ça à mon copain, que j'aimais et envers qui je voulais rester fidèle. Nous nous sommes attrapés la main tout de même, assis côte à côte en face du feu, l'air de rien et discrètement encore comme un secret partagé, notre secret, et sans en avoir parlé, sans rien se dire de plus... La soirée est passée et les gens s'en sont allés un à un, le soleil commençait peu à peu à se lever. J'ai alors réalisé que bientôt nous ne serions plus que deux. J'ai eu peur de ne pas y arriver, ne pas tenir, j'ai eu peur de craquer alors je suis partie, à contrecoeur, en marchant sur mes sentiments. J'ai essayé de te dire au revoir du plus naturellement que je le pouvais, sans rien laisser transparaitre, mais au fond de moi c'était l'explosion. Mon cœur battait tellement fort que je me suis demandé comment je tenais encore debout, et ma tête essayait de rester rationnelle mais sans grand succès. Oui, je peux le dire clairement : j'ai fui. J'ai fui parce que je savais au fond de moi que je ne saurais te résister, que je ne voulais pas te résister...

A suivre...

-------------------------------------------------------------------------------------------------------
 Si toi aussi tu veux témoigner ou partager un article dans la catégorie amour du blog, c'est par ici ♥ !

2 commentaires:

  1. J'ai litteralement eu des frissons en lisant ce texte qui est vraiment sublime. Merci pour ce partage !

    Lea-Marie de www.mysweetcactus.com

    RépondreSupprimer
  2. Quel joli histoire j'ai hate de lire la suite :-)

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...